Présentation du camp 2002

World Company mondialise la misère, mondialisons les luttes !

vendredi 2 mai 2008 par Antoine

Dans de nombreux pays, des luttes s’organisent contre la mondialisation capitaliste. C’est ce qui a donné les grandes manifestations de Seattle, de Millau, de Nice, où des dizaines de milliers de personnes ont affirmé que d’autres choix de société sont possible. Ces luttes montrent aussi qu’il faudra se battre pour obtenir gain de cause. Au delà, ce sont des centaines de milliers de personnes qui commencent à prendre conscience des problèmes qui se posent au monde : les gouvernements, les institutions internationales et les grands patrons de multinationales nous imposent « mal bouffe », conditions de travail et d’études désastreuses, licenciements, faim dans le monde, alors que les profits des multinationales explosent.

En Europe, les luttes des salariés, sur les 35h, contre la précarité, pour des conditions d’études correctes remontent par rapport à période de démoralisation de plusieurs années. Elles remettent en cause le « tout libéral » que nous ont imposé les divers gouvernements et le patronat. Dans les pays du Tiers-Monde se développent aussi des luttes qui remettent en cause l’ordre mondial : l’hégémonie occidentale en Palestine, la domination des Etats-Unis et des institutions internationales en Amérique latine...

Mais toutes ces luttes manquent aujourd’hui de perspectives  : leur combat ne peut se contenter d’aménager le capitalisme. Il faut remettre en cause la domination d’une minorité de possédants sur la grande majorité, dans les pays du Nord comme au Sud. Il faut construire un monde où chacun aura sont mot à dire dans les choix de société et où ceux-ci seront subordonnés aux besoins des populations, pas aux intérêts des puissants.

Pour cela, il faut que toutes les luttes s’unifient, qu’elles se donnent des perspectives mondiales. Il faut qu’elles s’organisent avec un mot d’ordre : mondialiser les luttes pour opposer les revendications, les besoins, les choix de la majorité contre la loi du profit. Pour discuter de tout cela : quelles revendications, quelle organisation pour construire ces luttes, comme tous les ans, les JCR et les organisations de jeunes à travers le monde, en solidarité avec la IVème Internationale, organisent des Rencontres Internationales de Jeunes Révolutionnaires. Cette année, c’est en Italie, du 22 au 28 juillet, sous le soleil, tout en oubliant pas que « la Révolution sera fête ou ne sera pas ! »


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 190805

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Rencontres internationales  Suivre la vie du site 1997-2006  Suivre la vie du site 2002 - France   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License